Samedi matin, lors du premier jour des soldes, une vendeuse d’un magasin de prêt-à-porter se trouvant sur le boulevard Tirou à Charleroi a été victime d’une agression sexuelle par un individu. Aux premières heures d’ouverture, la victime a accueilli l’agresseur dans la boutique. Ce dernier a prétexté vouloir acheter des vêtements à son épouse. Après avoir effectué sa sélection, l’individu a sollicité l’aide de l’employée, en lui demandant d’essayer les vêtements. Ce qu’elle a refusé.

Le suspect a demandé à la vendeuse de pouvoir se rendre aux toilettes. Dès son retour en boutique, il a insisté et demandé une seconde fois à la victime d’enfiler les vêtements. C’est à ce moment-là que les choses ont dégénérées. « Il s’est rendu dans l’arrière-boutique, suivi par l’employée. Une bagarre a eu lieu », indique le parquet de Charleroi.

Alors qu’elle tente de fuir, la victime est plaquée au sol, main sur la bouche pour éviter de crier pendant que l’agresseur lui enlève son pantalon pour l’agresser sexuellement… Un client pénètre dans la boutique, ce qui fait fuir l’agresseur, qui s’évapore dans la nature.

Exploitation des images de la Ville de Charleroi

Avisé des faits, le parquet de Charleroi était confiant malgré que l’agresseur se trouvait toujours dans la nature. « Les images des caméras de la Ville de Charleroi vont être exploitées et nous avons une description physique assez détaillée de l’agresseur par la victime. » Finalement, l’agresseur a été interpellé par une patrouille policière avant d’être présenté devant le juge d’instruction.

« Il a été inculpé et placé sous mandat d’arrêt pour viols et port d’armes », précise le parquet. Au moment de son interpellation, l’inculpé portait un couteau sur lui, mais cela n’a rien à voir avec l’agression. » Connu de la justice avec différents alias, l’homme a déjà été condamné par le passé pour vols avec violences et armes prohibées.

Entendu, ce dernier nie les faits, jurant que la victime était consentante. Il comparaîtra, dans les prochains jours, devant la chambre du conseil de Charleroi.