Depuis mars 2020, au début de la crise sanitaire chez nous, la Croix-Rouge a constaté une augmentation de +32% de l'aide alimentaire dans ses 65 points de distribution, pour un total de 163.000 aides distribuées sur un an.

Pour faire face à l'afflux des demandes, et correctement répartir les denrées entre les différents points de distribution, un "hub alimentaire" a été créé à Marcinelle l'année passée: un investissement important, puisqu'il a fallu louer un entrepôt, acheter des chambres froides, des frigos, des congélateurs et des camionnettes. 

La nourriture qui est distribuée vient principalement des invendus mis à disposition de la Croix-Rouge par plusieurs magasins Colruyt, un Makro et le marché vespéral, mais ce sont surtout les bénévoles qui doivent aller les chercher, les étiqueter, les ranger puis les distribuer.

Et c'est là que la Croix-Rouge a besoin d'aide, à son tour, pour pouvoir aider les plus démunis: en deux mois, depuis janvier 2021, près de 40 tonnes ont été distribuées à un millier de Carolos environ. 

Cinq à six bénévoles sont indispensables pour faire tourner le hub alimentaire chaque semaine, avec au moins deux personnes par jour. La récolte des invendus se fait à 8 heures du matin, six jours sur sept.

Intéressé.e? Consultez l'appel détaillé sur le site de la Croix-Rouge.