Le 19 août 2017, le jeune prévenu, en compagnie de son ex-compagne enceinte, s'était rendu à la fête foraine de son village à Heppignies (Fleurus). Le couple décidait, malgré la grossesse, d'aller aux autos tamponneuses. Mais en gentleman qui se respecte, Alessandro demandait aux autres participants, dont Quentin, mineur, d'aller doucement pour éviter à sa copine de se faire tamponner.

Mais les jeunes s’en fichaient et tamponnaient quand même la compagne d’Alessandro. À la sortie de l'attraction, Alessandro faisait passer un mauvais quart d'heure à Quentin. Dix jours plus tard, Alessandro s'emportait sur trois contrôleurs TEC. Le prévenu avait présenté l'abonnement de sa copine. "Je n'ai porté qu'un seul coup, car je me sentais en danger face aux contrôleurs. Ensuite, ce sont eux qui m'ont roué de coups", expliquait Alessandro.

Alessandro était également entré de force dans l'appartement de son voisin, car ce dernier l'avait mal regardé, le menaçant avec une fourchette.

Le ministère public avait requis une peine de 37 mois de prison, sans s'opposer à un sursis probatoire vu l'absence d'antécédent correctionnelle d'Alessandro.

Ce mardi, Alessandro a finalement écopé de 3 ans de prison avec un sursis probatoire de 5 ans. Le jeune homme devra poursuivre son suivi psychiatrique et un suivi pour gérer sa violence et ses émotions.