On savait que les choses seraient tendues aujourd'hui à Gerpinnes, notamment dû à la configuration des listes: l'équipe sortante qui se présente sous le sigle CDH et un cartel MR-PS-Ecolo ("Horizons"), soit deux géants qui s'affrontent, rejoints en dernière minute par une petite liste "Demain".


Mais une véritable altercation a eu lieu ce matin à Acoz (bureaux 82 et 83) entre deux représentants politiques. A tel point que l'incident sera consigné dans le PV du bureau.

Voici ce qu'il s'est passé: plus tôt dans la matinée, un témoin envoyé par Horizons, Lucas Mengoli qui est aussi candidat, s'est fait réprimander par le président du bureau pour être allé accueillir les électeurs. Pour rappel, faire campagne est interdit depuis hier soir, et le bureau de vote doit être un lieu complètement neutre. Après ce "recadrage", le bourgmestre CDH sortant, Philippe Busine, s'est présenté lui aussi à Acoz, pour apporter des sandwiches et s'assurer que tout se déroulait bien (ce qui est logique, en tant que bourgmestre, il doit s'assurer de la bonne tenue des votes).

Sauf que sur place, il se serait un peu trop "étendu" en allant saluer les électeurs et assesseurs, et s'est fait apostropher par ledit témoin de chez Horizons, lui qui s'était fait réprimander un peu plus tôt pour la même raison.

Un échange verbal s'en est suivi entre les deux hommes, on ne peut pas vous rapporter la teneur exacte des propos mais d'après ce qu'on nous a dit des insultes auraient été échangées, à tel point que le président du bureau de vote a dû intervenir : "je vous confirme qu'il y a eu un incident à Acoz et qu'il sera exhaustivement consigné dans le PV du président du bureau", confirme Jacques Taburiaux sur place. "Mais je ne peux pas vous en dire plus."