Retaper une vieille bâtisse du 17ème siècle pour en faire une ferme pédagogique, c’est le pari fou que se sont lancés Léonor et Bruno.  Originaire du Brabant Wallon, ce couple cherchait une ferme. C’est à Anderlues que ces deux jeunes gens sont tombés amoureux de ce vieux bâtiment, qui servait de décharge pour les habitants du quartier depuis vingt ans. Bruno et Léonor mettent toute leur énergie pour redonner vie à cette ruine. "On nous avait conseillé de tout abattre. Mais nous avons acheté la ferme pour l’amour de la brique et de la bâtisse. C’était donc impensable de détruire le bâtiment. Nous avons d’abord sécurisé la structure par l’intérieur. Nous avons également beaucoup trié et gardé dans tout ce qu’on a dû démolir. Nous réutilisons quasiment les matériaux qui viennent du bâtiment", explique Léonor.

L’objectif est évidemment de transformer cette vieille bâtisse du 17ème siècle en ferme pédagogique mais pas que. Bruno et Léonor ont d’autres projets "L’idée est d’accueillir l’école alternative Sorène qui existe déjà à Buvrinnes mais qui va venir s’implanter ici parce qu’une aile secondaire va s’ouvrir. Avec la ferme pédagogique, nous aimerions travailler avec les enfants défavorisés, c’est quelque chose d’important pour nous. Nous allons également ouvrir notre magasin de ferme où nous allons vendre nos fromages et différents produits locaux. Nous allons aussi proposer des cours d’initiation de poney et des ateliers pour les adultes sur le thème du zéro déchet", poursuit-elle.

Les ailes à côté du bâtiment principal sont déjà occupés par les animaux du couple : chèvres, vaches et un taureau, poules, lapins et cochons, etc… "Je suis très préoccupée par le bien-être animal. Nous avons biberonné chaque chèvre nous-mêmes. Nos animaux aiment le contact avec les gens. Par exemple, mes filles montent sur le dos du taureau sans problème".

Bruno et Léonor devront terminer les travaux, du moins ceux pour l’école et  la ferme pédagogique pour le mois de septembre. Le couple a également lancé un crowdfunding. Pour l’instant, la cagnotte s’élève à plus de 8000 euros. L’objectif serait d’atteindre 12.000 euros "Cette somme va nous aider à financer la ferme pédagogique. Nous voulons également créer une salle de projection" .L’appel aux dons est lancé sur Miimosa, une plateforme consacrée aux projets liés à l’agriculture. Bruno et Léonor suivent des cours pour devenir agriculteurs.

Si vous voulez aider ces courageuses personnes dans leurs différents projets, voici le lien vers le crowdfunding et leur page Facebook.