Christian Perceval possède sa propre station météorologique à son domicile.

En l’espace de quelques mois, Christian Perceval est devenu le Monsieur Météo du quartier. Cet habitant de Pironchamps a, en effet, dernièrement installé une station météo à l’arrière de sa maison.

Tout d’abord passionné d’astronomie, l’homme s’est ensuite familiarisé avec la météorologie. "J’ai rencontré un ami bruxellois, il y a 10 ans, raconte Christian. À l’époque, il avait lui-même sa propre station météo, à son domicile. De fil en aiguille, nous avons évoqué le sujet. Ensuite, j’ai eu l’envie de me lancer." Ainsi, il y a une dizaine d’années, l’homme faisait l’acquisition de sa première station.

Aujourd’hui, la passion est toujours bien présente. Pour preuve, à l’heure du web et des réseaux sociaux, le personnage de 57 ans a médiatisé sa station personnelle. "J’en ai fait la promotion sur la page Facebook de la commune de Farciennes", sourit-il.

Effectivement, la station est directement reliée à un site Internet, relatant les derniers détails météorologiques de l’entité. "Que les Carolos se rassurent : les données mentionnées sur le site sont valables tant à Pironchamps qu’à Châtelet ou Charleroi", relève-t-il

Actuellement, le hobby de Christian est coûteux. "Il est vrai que l’achat d’une station demande un investissement conséquent, à hauteur de 650 euros. Cependant, une fois achetée, celle-ci est opérationnelle durant de longues années."

Multitâche, le Farciennois ne se contente pas seulement d’analyser les chiffres devant son écran. Il s’attelle à la tâche sur le terrain. "Mon petit plaisir est d’améliorer la station, en lui ajoutant des outils, tels que de nouveaux capteurs. Il s’agit de petits travaux techniques essentiels pour la bonne tenue de cette dernière, ainsi que son entretien."

À ce jour, plusieurs centaines de visiteurs sont déjà venues consulter la météo, par le biais du site Christian, accessible via www.wunderground.com.

"C’est une belle récompense. De plus, en véritable amoureux de la météorologie, je publie ces renseignements par plaisir. Je n’en tire aucune compensation financière", termine-t-il.

Qu’importe les conditions météorologiques, le ciel s’annonce toujours bleu, au-dessus de la passion du Monsieur Météo de Pironchamps.