C’est l’histoire d’Anaïs, d’Elene, de Sylvain et de Wendy qui, en février 2019, ont lancé officieusement le studio Maratus. Ils ont réalisé quelques projets ensemble pour tester leur travail. Mais très vite, ils ont voulu conceptualiser un jeu vidéo. Comme Anaïs est scénariste, l’équipe a donc décidé de créer son premier jeu autour de son métier. À l’été 2019, le studio carolo a partagé son prototype à la Japon Expo.

Pour développer son jeu vidéo, le studio a réussi sa campagne de financement qu’il a lancée. Celle-ci a réuni plus de 39 000 dollars sur Kickstarter. Cette somme va permettre à ces quatre jeunes concepteurs de financer la production et les derniers développements du jeu vidéo.

Pour jouer à "Arisen", les joueurs doivent utiliser leurs sentiments. Une partie n’est jamais égale à une autre. Le jeu s’inscrit dans un univers médiéval fantastique. La partie débute avec le personnage principal qui se fait kidnapper. Il est aussi vendu comme esclave. Mais à un moment donné, le personnage se libère de sa servitude. "Au début, le personnage subit les actions des autres, à la fin c’est lui qui dicte ses choix", explique Anaïs, la scénariste du jeu.

Dans ce contexte de crise sanitaire, les studios de jeux vidéo se portent très bien. En effet, de plus en plus de personnes restent chez elles et jouent à la console.

"Arisen" sortira officiellement au début du printemps 2021, d’abord sur PC. Mais si le succès est au rendez-vous, le jeu pourra se prolonger sur Switch ou sur mobile.