Le 11 mai 2020, vers 21h30 en plein confinement, Matthias a été contrôlé par la police dans son véhicule. Une odeur suspecte se dégageait de la voiture.

Après une fouille, les policiers ont mis la main sur un pacson de cannabis, un iPhone 7 et 150 euros sur le jeune homme. Selon le parquet, le prévenu achetait 12,5 g de cannabis par semaine pour en revendre entre trois et cinq grammes pour financer sa consommation.

En aveux des faits, le jeune consommateur jurait vouloir mettre un terme à sa dépendance. La substitute Dutrifoy était peu convaincue par ces propos. "Déjà devant le juge d'instruction, il promettait d'arrêter. Un mois après, il a été de nouveau contrôlé en possession de cannabis dans un véhicule. Et là, un an plus tard, il avoue encore fumer de temps en temps."

Une peine de 2 ans de prison était requise, avec un sursis probatoire, par le parquet. Me Napoli, l'avocat de Mathias, a réussi à obtenir la mesure de faveur plaidée: une suspension probatoire de 3 ans, avec comme conditions de ne plus consommer de produits stupéfiants, poursuivre ses études ou trouver un travail et entamer un suivi pour son addiction.