Me Deprez représente la fille de Romain Martin qui avait six ans quand son papa est décédé. Mercredi, la maman de Romain avait raconté que cet enfant lui posait de nombreuses questions au sujet de la mort de son papa, tabassé à mort par l'accusé et deux mineurs d'âge, renvoyés devant le tribunal de la jeunesse en septembre.

Après trois jours de débats, l'avocate estime que Yasin Driessens doit être reconnu coupable d'assassinat. "Le nombre de coups portés, violents, et les zones visées, essentiellement la tête, démontrent l'intention d'homicide", a déclaré l'avocate dans sa plaidoirie.

Des témoins oculaires ont raconté que Yasin Driessens était nerveux le soir des faits, et il cherchait la bagarre. Cogner un homme qui était violent avec sa femme était un faux prétexte. Romain Martin n'était pas violent avec sa compagne, il l'aidait à marcher droit, car elle était dans un état d'ivresse avancé. Les témoins sont unanimes: Romain Martin n'était pas un homme violent.

"Les policiers, plusieurs personnes ont tenté de dissuader Yasin Driessens de suivre Romain Martin, mais il ne supporte pas les ordres. Sur une impression de violence physique, il décide de donner une correction à mains nues à Romain Martin qui est entré dans le parking pour se cacher", a poursuivi l'avocate.

Après les premiers coups, Yasin et Pablo ont porté Romain "comme un sac", inconscient, sur le trottoir. Ils n'ont pas appelé les secours, "car il ne le méritait pas, comme ils l'ont déclaré". Et puis Yasin revient seul, il reste près de Romain, couché sur le sol. Au lieu de l'aider, il tire une photo, "pour l'humilier", le gifle et tourne autour de sa proie.

Enfin, il lui porte un violent coup de pied dans la figure, car Romain tente de se relever et de parler à un témoin qui demande à l'agresseur s'il faut appeler les secours. C'est le coup fatal, comme l'a déclaré le médecin légiste. Après ce coup, l'accusé était d'un calme olympien, se vantant même d'avoir tué un bonhomme, d'être un homme.

Pour l'avocate, le seul but de l'accusé était de tuer Romain Martin et il a pris le temps d'y réfléchir.