Trois suspects arrêtés en Italie en septembre dernier dans le cadre des attaques à l'explosif contre des distributeurs de billets dans la région de Charleroi ont été remis vendredi dernier aux autorités judiciaires belges, a indiqué lundi le parquet de Charleroi, confirmation une information de SudPresse.

Deux autres suspects, également interpellés en Italie, seront prochainement remis à la Belgique. Le 24 septembre dernier, la police italienne, en collaboration avec la police belge, a arrêté sept personnes, dont cinq recherchées par la justice belge. Les personnes interpellées sont suspectées d'avoir été membres d'une bande organisée, qui a sévi de mai à juillet 2019 dans la région de Charleroi dans le cadre d'attaques à l'explosif contre trois distributeurs de billets à Montigny-le-Tilleul, Châtelineau et Fontaine-l'Evêque. Quatre personnes ont déjà été arrêtées en Belgique, indique le parquet de Charleroi.

Vendredi, trois des cinq malfrats interpellés par la police italienne et recherchés par le parquet de Charleroi ont été remis à la police belge. Deux autres suspects seront prochainement jugés en Italie avant d'être également remis aux autorités judiciaires belges.

Lors des perquisitions, la police italienne a découvert un véritable arsenal de guerre ainsi que sur 200.000 euros en billets de banque. L'association de malfaiteurs a commis plusieurs attaques similaires en Italie pour un butin évalué à plus de 600.000 euros, précise SudPresse.