Les responsables sécurité de l’aéroport du Brussels Charleroi Airport se sont rapidement réunis pour faire le point sur les mesures à prendre.

Des barrages filtrants ont été installés sur l’axe routier principal de l’aéroport. Le nombre de militaires a été doublé pour patrouiller dans le hall d’entrée. Des chiens pisteurs sont présents. Les fouilles sont renforcées pour les passagers.

« Notre aéroport est plus petit. Il est donc plus facile de contrôler ce qu’il s’y passe. Néanmoins nous restons prudents », explique l’administrateur délégué du BSCA Jean- Jacques Cloquet. L’aéroport restera également ouvert 24h/24 pour accueillir les vols déviés de Zaventem.

Par ailleurs, le réseau de métro est fermé.

Six avions déviés à Charleroi

Les responsables du BSCA suivent heure par heure l'évolution de la situation. Actuellement, six avions en provenance de Zaventem ont été déviés sur le sol carolo. "Mais nous arrivons à saturation", précise le CEO Jean-Jacques Cloquet. Un centre de crise tenu secret a été installé dans le centre de Charleroi pour accueillir les passagers. L'accès au terminal est limité : la police effectue des contrôles en amont, ce qui provoque des files. Aucun avion n'est pour l'heure annulé mais quelques retards ne sont pas exclus. M.Ad.