Charleroi

C’est le chantier qui lance la rénovation urbaine de Charleroi ville haute : le relifting du palais des expos mobilise quatre entreprises au sein de la société momentanée Koeckelberg-Bemat-Duchene-Moury.


L’opération représente un investissement de 27 millions HTVA dans une enveloppe fermée de 142, avec le cofinancement de l’Europe via le Feder.

Des démolitions extérieures sont en cours : côté avenue de l’Europe, on rase l’ancien bloc administratif et le bâtiment F pour créer un nouvel atrium à hauteur du hall d’honneur. Comme l’explique le conducteur des travaux Antonio Cianchino, "cette entrée monumentale sera aménagée en jardin, avec une vue sur le paysage urbain."

Elle servira de porte d’accès aux infrastructures dont l’espace aura été entièrement reconfiguré : à l’est, un vaste parking couvert de 16.000 mètres carrés qui pourra accueillir ponctuellement des événements, à l’ouest un centre d’exposition non plus sur deux mais trois niveaux, intégrant l’ancien rez de la rue de l’Ancre avec l’arsenal des pompiers. Une zone qui offrira 24.000 mètres carrés de superficie.[...]