Laurice aura 15 ans en mars prochain. Il a été placé en IPPJ, à Jumet, suite à une décision de justice et d'après sa grand-mère, il a déjà fugué une ou deux fois : "mais ici, ça devient long : cela fait six jours aujourd'hui que nous sommes sans nouvelles. Il est jeune, on ne sait pas ce qu'il se passe, il faut le retrouver."

Laurice prenait normalement le bus à proximité de l'IPPJ, le matin, pour se rendre à l'école. Mais vendredi dernier, le 22 janvier, il s'est volatilisé. Ca lui était déjà arrivé de faire le mur, pendant un à trois jours, mais jamais aussi longtemps. Et souvent, c'était pour se rendre chez sa mère, qui cette fois-ci ne l'a pas vu arriver. "D'après ce que j'ai compris, il n'aurait pas fait sa journée à l'école. J'ai tenté d'appeler Child Focus, mais il faut une décision du magistrat pour lancer un avis de recherche chez eux. Je ne sais pas les lois, mais six jours c'est trop long. Si vous avez la moindre information, je vous remercie de me contacter au XXXX (NdlR: le numéro est injoignable au 01/02)", ajoute la grand-mère. 

Visiblement inquiète, la grand-mère de Laurice lui laisse aussi directement un message, dans un post Facebook qui a été déjà partagé plus de 17.000 fois : "Laurice, si tu me lis petit chou, téléphone-moi. Ma porte est grande ouverte."

Mise à jour 01/02: Le message a depuis lors été retiré des réseaux sociaux et le numéro de téléphone est injoignable.