Le collège communal, réuni mardi, a appris que le fonctionnaire délégué avait donné son feu vert pour que la société Fortimo transforme un plateau de bureaux en deux appartements, côté RTBF/Carrefour Express.C'est au deuxième étage du numéro 24 que le projet et prévu, et il ne transformera pas l'aspect extérieur du bâtiment. 

En mars, juste avant le confinement, le collège communal avait déjà octroyé un autre permis pour créer sept autres logements au numéro 105, au-dessus du Quick. A nouveau, un ancien espace de bureau de 210 m², installé sur trois plateaux, va être transformé en logements par la société Redivest. Trois appartements une chambre et quatre de deux seront créés. 

Laurence Leclercq, échevine du Logement et de l'Urbanisme, se réjouit de ces projets qui permettent d’augmenter l’offre de logements nouveaux dans le centre-ville. "Cette implantation de logements s’inscrit dans la volonté politique, impulsée par le Bourgmestre Paul Magnette, de répondre au défi démographique par le développement de logements de toutes typologies et sur tous les districts" précise-t-elle. 

En effet, dans le projet de ville il est prévu une transformation et rénovation du bâti actuel, pour proposer des logements de qualité, plutôt que de construire de nouveaux bâtiments. D'une manière générale, Charleroi prévoit d'octroyer les nouveaux permis pour la création de logements au niveau des axes structurants de Charleroi, sur des bâtiments à rénover ou des friches, plutôt que d'autoriser de nouvelles constructions.