Le parquet réclame trois ans de prison contre Léo, incorrigible délinquant

CHARLEROI C’est en baskets et en bermuda que Léo, 17 ans, s’est présenté devant le tribunal, hier. Il est toujours mineur mais, en 18e chambre comparaissent les jeunes délinquants multirécidivistes dont le tribunal de la Jeunesse s’est dessaisi. Léo, lui, est connu depuis le début de l’adolescence. Alors qu’il n’avait que 15 ans à peine, il s’était introduit chez une octogénaire pour la cambrioler. Pour ces faits, Léo a été placé en IPPJ durant plusieurs mois. Ça ne l’a pas calmé puisqu’en novembre 2011, il s’est rendu coupable d’un car-jacking devant la gare de Charleroi-Sud.

“Les deux victimes ont été attaquées par une bande d’une dizaine de jeunes, parmi lesquels figurait le prévenu. Elles ont été rouées de coups et se sont fait dérober un iPhone, un portefeuille et leur voiture. Le prévenu est identifié comme ayant porté un coup de poing et emporté les clés du véhicule, qu’il a d’ailleurs accidenté.”

Léo reconnaît le car-jacking, mais nie le vol de l’iPhone et du portefeuille, commis par ses complices. “Ce garçon est considéré comme antisocial et dangereux pour la société”, poursuit le parquet. “Je réclame une peine de trois ans de prison, avec un éventuel sursis partiel.” Du côté de la défense, on prône plutôt une longue peine de travail. “Il a eu une enfance difficile et semble aujourd’hui avoir pris conscience de ses actes. Il vient de passer une formation en peinture et espère trouver du boulot.”

Poursuivie comme responsable civile, la mère de Léo était aussi sur les bancs. On lui réclame plus de 8.000 € de dédommagements…



© La Dernière Heure 2012