Les Géants font partie du folklore carolo, c'est la tradition. A chaque carnaval, ils sont de sortie pour accompagner le cortège. Mais cette année, certains d'entre eux ne pourront pas se joindre à la fête : ils sont en trop mauvais état.

Une réflexion est en cours avec l'échevinat des Fêtes et du Folklore pour trouver une solution à ce problème, explique-t-on à l'asbl Folklore et Traditions de Charleroi.

Les plus vieux Géants ont été créés en 1934 et commencent à accuser leur âge. A tel point que les plus abîmés ne seront pas de sortie pour l'édition 2020 du Carnaval : soit leur bois est vermoulu, soit leur carton est déchiré ou encore les tissus ont fait leur temps.

Il y a 10 Géants en tout. D’jean et D’jène, le premier couple, ont vu le jour en 1934. Puis après l'entre-deux-guerres, ils ont été rejoints par de nouveaux membres de la famille, en 1957. Julia est la dernière née : jeune et tatouée, elle a rejoint le cortège en 2016. 

Ces créations, de 3 à 4 mètres de haut et pesant entre 60 et 85kg, font partie de l'histoire carolo depuis près d'un siècle. Sortis par vent et par pluie, certains ne peuvent plus être portés, vu leur état. C'est vers une restauration plutôt qu'une nouvelle création que semblent se diriger Ville et carnavaliers, mais le dossier est toujours sur la table. Affaire à suivre...

© D.R. - archives de 1934