Charleroi

La députée bourgmestre découvre le parlement où elle veut défendre la santé pour tous.

Elle sait depuis le 27 mai qu’elle est députée fédérale mais ne réalise pas encore tout à fait qu’elle entre dans la cour des Grands. La députée bourgmestre libérale découvre les rouages d’une des institutions les plus prestigieuses du pays. “J’ai le sentiment de passer de rénové en supérieur”, avoue-t-elle.

Alors qu’elle est installée à Courcelles à la plus haute fonction, elle se retrouve petite nouvelle sur les bancs de l’hémicycle de la Chambre. Cette nouvelle position oblige Caroline Taquin à adopter un nouveau rythme de vie et à s’organiser afin de mener de front les devoirs et obligations de ses 2 fonctions.

(...)