La crise liée à la covid a longtemps privé les jeunes de sorties et de rassemblements. Depuis les assouplissements et la possibilité de se réunir à nouveau, la maison des jeunes de Charleroi est prise d'assaut par les 12-17 ans. Si elle était déjà bien fréquentée, la fréquentation ne cesse d'augmenter au point d'enregistrer plus de 300 inscriptions depuis le début de l'année 2022.

Ce phénomène s'explique en partie par l'accueil qui a toujours été proposé tout un long de la crise. "Nous ne pouvions plus les accueillir comme nous le faisions et avons dû adapter notre accueil ainsi que nos activités," explique Fabrice Vanden Broek, coordinateur de la MJ La Broc. En effet, la maison des jeunes a continué à ouvrir ses portes permettant aux jeunes seuls de trouver de la compagnie, de parler, de disposer d'un accompagnement scolaire de même que du matériel informatique.

Outre proposer des loisirs, le centre de jeunes a pu mettre en avant le rôle social souvent méconnu du grand public. "Nous avons poursuivi autant que possible de continuer à créer et mettre en place des projets. Ils ont toujours eu la possibilité de se mobiliser pour poursuivre ce qui était entamé même si on ne savait pas quand allait reprendre la vie normale."

Cet accueil et cet encadrement ont permis à certains jeunes de rompre leur isolement et avancer malgré tout. Le but de l'équipe, a toujours été d'offrir une certaine normalité et rassurer les plus angoissés. Avec des parents qui travaillaient et des cours à distance, les repères ont été bousculés et il a fallu pallier cette absence. "A un moment où on leur disait quoi faire, nous veillions à ce qu'ils soient autonomes."

Sans faire de publicité, les jeunes se sont montrés loyaux et le bouche-à-bouche a joué un grand rôle. "Normalement nous constatons un pic en septembre mais là nous sommes déjà à 300 inscriptions depuis janvier. Nous avons aussi la confiance des parents qui n'hésitent pas à venir franchir les portes afin de voir ce qui se passe ici et ainsi avoir une complicité avec leurs enfants."