Charleroi La vérité sort du puits, c’est le prochain long-métrage que prépare Dominique Smeets.

Souvenez-vous, Marbie Star, ce film que l’on présentait comme une sorte d’ovni, avait surpris tout son monde en réalisant un nombre d’entrées considérable. "Marbie Star a multiplié les records, précise le producteur exécutif Dominique Dubuisson , il a réalisé 12 000 entrées au total, avec rien de moins que 7 000 tickets sur Charleroi. Le film a connu aussi une exploitation en région francophone ainsi qu’à Bruxelles. Ce sont des chiffres jamais atteints par un film belge à Charleroi. À titre de comparaison, ajoute-t-il, les films de Benoît Mariage, L es Convoyeurs avaient fait 5 400 entrées, Cowboy environ 4 600 spectateurs. Marbie Star, poursuit Dominique Dubuisson , a réalisé en 2014 l’exploit de comptabiliser le plus grand nombre d’entrées de tous les premiers films belges francophones au niveau national. En 2014, les six autres films belges sortis cette année-là ont fait moins ensemble que Marbie Star seul."

Le Lobbain enfonce le clou. "La même année, Marbie Star a en outre attiré plus de spectateurs en Belgique que la moitié des films coproduits par Wallimage, dont son président Philippe Reynaert nous avait dit pour justifier son refus de nous aider que Marbie Star n’était pas intéressant économiquement." Voilà qui est dit.

Il faut rappeler que Marbie Star, premier long-métrage de la réalisatrice Dominique Smeets, est né dans la douleur. "La rumeur a fait que l’on nous a présentés comme des marginaux, se désole Dominique Dubuisson , nous n’avons jamais voulu produire ce film en dehors du système, c’est le système qui n’a pas voulu de nous et qui nous a obligés à produire Marbie Star en faisant appel à la participation financière du public."

Pas rancuniers pour un sou, le producteur Dominique Dubuisson et la réalisatrice Dominique Smeets vont de nouveau tenter de faire les choses dans l’ordre pour financer leur deuxième production, La vérité sort du puits. "Nous allons déposer au printemps 2019 le projet à la fois auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à la Région wallonne ainsi que chez Wallimage, annonce le producteur de 56 ans, mais si nous devions encore essuyer des refus, il ne faudra pas redire que nous sommes des marginaux. Nous avons désormais une carte de visite prestigieuse qui s’appelle Marbie Star. Dominique Smeets a prouvé qu’elle sait tenir une caméra et diriger des acteurs."

Les deux Dominique ne font pas du cinéma pour faire du cinoche, leur ambition est tout autre, elle se veut utile. La vérité sort du puits dont Dominique Smeets termine l’écriture, et où elle incarne une femme acariâtre au centre d’une prise d’otages, aura un objectif social. "Les recettes serviront à financer des logements, dix à chaque fois, dans la région de Charleroi, à La Louvière et à Beaumont, promet Dominique Dubuisson, nous voulons conduire à terme un projet d’habitat groupé destiné aux plus défavorisés."

Comme pour Marbie Star, le film La vérité sort du puits sera tourné dans la région de Charleroi et en Thudinie. Budget estimé à un million d’euros pour la production et 500 000 euros destinés à la distribution et la promo. Outre les acteurs non encore castés, on compte sur la participation d’environ huit cents figurants. Un projet d’affiche signé Delphine Morotti sera ajouté au dossier. Un site sur le Net (laveritesortdupuits.be) est déjà actif.