Afin d'animer des quartiers de la ville de Charleroi, l'échevin de la Jeunesse, Karim Chaïbaï et plusieurs acteurs locaux lancent des séances de cinéma en plein air dès le début juillet. "C’est grâce à des projets de cette nature que les citoyens comprennent qu’ils ont plus de choses en commun, que de différences. C’était donc important pour moi de faire revenir le cinéma en plein air dans les quartiers. Et, avec la période difficile de confinement que nous venons de vivre, cela a encore plus de sens, notamment pour les jeunes", se réjouit Karim Chaïbaï.

Si le projet est porté par la ville de Charleroi via son échevinat de la Jeunesse, des maisons de jeunes, des AMO ainsi que des mouvements de jeunesse ont unis leurs forces et leurs compétences pour organiser des activités en marge des séances publiques.

Cette initiative socio-culturelle bénéficie également du soutien et de l'expérience de La Sambrienne, la société de logement sociaux carolo largement implantée dans les quartiers.

Rendez-vous à partir de 18h, le 1/07 à Jumet Hamendes (rue Deterville) pour Le Prince oublié ; le 6/07, sur la Plaine Fernand Hoytat (Montignies-sur-Sambre) pour Docteur ; le 8/07, à la Cité Matadi (Marchienne-au-Pont) pour Fourmi, ; et enfin le 19/08, au Parc Lambert (Charleroi Nord) pour Nous trois ou rien ; et le 26/08, à la Cité Parc (Marcinelle) pour Jusqu’ici tout va bien.