Charleroi

C’est reparti pour la deuxième partie de saison pour l'Eden. 

 Cette nouvelle année s’annonce riche en événements variés au centre culturel de l’Eden. Son directeur Fabrice Laurent et son équipe se préparent à courir un marathon sprint jusqu’à l’un des événements majeurs de la saison : le carnaval.

Pour débuter, l’Eden propose jusqu’au 17 janvier ADN, une pièce de théâtre au suspens haletant dans laquelle un groupe d’ados harcèle l’un de leurs camarades de classe. Mais le "jeu" tourne mal… Cette pièce est présentée en collaboration avec le service des arts de la scène de la Province de Hainaut. Ensuite, ce sera une pièce pour jeune public, Voyage par la compagnie des Mutants, suivi du concert de Baloji, un mélange d’influences hip-hop, électro et de sons africains.

Le programme aussi varié qu’intéressant présente divers événements dont une autre pièce de théâtre Gunfactory et le très attendu Kid Noize les 2 et 3 février.

L’Eden démarre donc cette année sur les chapeaux de roues. "Le mois de janvier reflète assez bien la pluralité de ce qu’on peut faire. Théâtre, musique, scène slam, tous peuvent y trouver leur compte," commente Carmela Morici, responsable de l’action culturelle, avant que Fabrice Laurent n’ajoute : "nous tentons de proposer un programme qui reflète aussi la ville et ses habitants. Nous essayons d’insuffler un nouveau souffle culturel à la ville elle-même en "renaissance". Tout au long de l’année nous proposons des activités mais aussi des repères dans celle-ci comme le Bal Blanc, les fêtes de Wallonie, la fête de la musique, le carnaval et la Boucle noire. Avec le carnaval qui arrive à grands pas, nous travaillons pour créer un folklore propre à la ville. Nous ne pouvons faire cela sans la participation d’acteurs socioculturels et de personnes motivées. Alors qu’il était en perte de fréquentation, notre quatrième carnaval est déjà très attendu."