Charleroi Les services Jeunesse et les organisateurs ont mis le paquet pour occuper les enfants.

La Ville de Charleroi a prévu un été riche en activités pour les jeunes. Qu’elles soient données en un seul endroit ou itinérantes, ces activités visent plus qu’à occuper ces derniers.

Depuis deux ans, la Ville de Charleroi et la Province de Hainaut travaillent de concert afin d’élargir l’offre et de couvrir toute la période des vacances d’été. L’exemple des PEPS (plaines éducatives et de proximité saisonnières) reste emblématique : pour 4 euros par jour, les enfants bénéficient de 8 heures d’animation, d’un sandwich à midi, d’une collation et d’eau à volonté, d’une assurance et de la possibilité d’accueil dès 6 h 30 et jusqu’à 18 heures. "La saison des PEPS s’étend cette année du 8 juillet au 9 août et s’adresse à un public âgé de 2 ans et demi à 15 ans", indique l’échevine de l’Accueil temps libre (ATL), Julie Patte. "Comme l’an dernier, nous avons réfléchi, avec la Province de Hainaut, le département des Sports et de la Culture de la Ville de Charleroi et le CPAS, à la possibilité d’élargir l’offre de stages afin de proposer de l’animation sur la presque totalité des vacances d’été."

D’ores et déjà, rendez-vous est fixé pour la fête de clôture dans l’après-midi du 9 août au parc du château de Monceau-sur-Sambre.

Autre initiative de la Ville, mais cette fois itinérante : l’opération 1, 2, 3 Soleil. L’ATL de Charleroi voyage dans différents quartiers afin de proposer durant deux ou trois jours une quinzaine d’activités pour les plus jeunes. Au programme de Gosselies les 12 et 13 juillet et de Dampremy les 22, 23 et 24 août : ambiance Fort Boyard avec spéléobox, circuits vélo, jeux géants, jeux de société et de construction. Un festival de clôture est organisé le 31 août au centre culturel de Couillet.