Plus de doute, l'hiver est bien là ainsi que le gel. Si les riverains restent responsables de leur trottoir, la sécurité doit aussi être assurée par les services communaux et plus précisément par le service d'épandage. Les réserves de sel sont actuellement suffisantes pour affronter la neige et le verglas. "Le véritable stock de la Ville est chez le fournisseur. Via son marché stock, la Ville s'approvisionne au fur et à mesure de ses besoins. Nous avons lancé un marché sel pluriannuel de quatre ans d'un montant de 125.000 EUR par an, soit 501.883 EUR, ce qui assure un approvisionnement à chaque fois que le besoin s'en fera sentir afin d'assurer la sécurité des automobilistes sur le réseau routier carolo ainsi qu'au niveau des entrées des bâtiments publics (écoles, crèches, MCA, places où se tiennent les marchés...)," explique l'Echevin des Travaux Eric Goffart.

Ces réserves sont désormais disponibles à toute heure du jour et de la nuit puisque le service de garde a officiellement commencé cette semaine. Comme nous le communiquait le cabinet d'Eric Goffart en début de semaine. "La garde hivernale a officiellement été activée cette semaine. Les agents de la Ville sont désormais sur le pont 24h sur 24 et 7 jours sur 7 afin d'assurer des conditions de circulation sécurisées sur le réseau routier carolo. Onze circuits prioritaires ont été définis dans le plan d'urgence neige élaboré en collaboration avec le service PLANU (Planification d'urgence). Ces circuits regroupent principalement les grands axes, lignes de bus, quelques points névralgiques, les accès aux hôpitaux, aux maisons de repos, etc. Au-delà des circuits prioritaires, les équipes interviennent dans les rues signalées par la police, les TEC ou les riverains."