Cette fois c’est la bonne : la ville de Charleroi va procéder dès janvier à la distribution des 20.000 gourdes métalliques personnalisables dans les classes fondamentales des écoles situées sur son territoire. Reportée une première fois au printemps à cause du confinement, l’opération avait dû l’être à nouveau cet automne en raison de la seconde vague.

"Au travers de cette action, il s’agit de sensibiliser les enfants et de convaincre les familles de l’intérêt et de l’utilité d’éviter les plastiques jetables", indique la Première échevine en charge de l’Enseignement Julie Patte. Le métal a une durée de vie beaucoup plus longue. En outre, le matériau supprime aussi tout problème de goût de la boisson. Enfin, selon une étude de la Ligue des Familles, le prix moyen d’une gourde en métal correspond à celui de 55 bouteilles en plastique.

Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la charte communale "zéro plastique" a un impact budgétaire nul pour le département de l’Enseignement grâce à un partenariat avec l’échevin de la Propreté Mahmut Dogru et l’intercommunale Tibi. Il représente un coût de 54.450 euros, soit 2,72 euros la pièce.

Ce sont les équipes de Tibi qui vont former le personnel éducatif des écoles, observe le président Léon Casaert. Il s’agit de lui donner les moyens d’organiser des animations pédagogiques auprès du développement durable et du respect de l’environnement.

A la rentrée de septembre 2021, les nouveaux élèves recevront à leur tour une gourde nominative.