Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné Mohamed B. Le jeune homme écope de deux ans de prison ferme pour avoir été surpris en plein deal d’héroïne avec une cliente en centre-ville de Charleroi.

Malgré les constatations policières et la déclaration de la cliente qui a confirmé avoir acheté une boulette d’héroïne au dealer, Mohamed jurait avoir "donné de l’argent à la dame pour lui venir en aide", endossant le rôle de bon samaritain. Mais le substitut Bouilliez n’avait pas cru aux déclarations de Mohamed. Le ministère public avait requis la peine prononcée par le tribunal correctionnel.