Réouverture du lieu après plus de 10 ans d’inaccessibilité.

Partout, les conseils communaux se réinventent : à Charleroi, le post-confinement a contraint les élus à se trouver un nouveau lieu pour débattre des points de l’ordre du jour en mode présentiel. La salle du conseil ne permettant pas de respecter les règles de distanciation, c’est dans un espace qui n’a plus accueilli de monde depuis belle lurette que se retrouveront les mandataires lundi : la salle des fêtes de l’hôtel de ville. Fermée pendant plus de 10 ans, elle a bénéficié d’une rénovation et d’un désamiantage. Elle est donc à nouveau prête pour le service, et sera inaugurée avec l’accueil du conseil communal.

Scénographie annoncée. D’une part, les membres du collège, le président du conseil et le directeur général ff prendront place à une table installée sur la scène. De l’autre, les groupes leur feront face dans la salle, confortablement installés dans les fauteuils, en respectant bien sûr les normes de sécurité sanitaire. Si l’accès aux débats n’est pas public, ceux-ci seront retransmis sur la chaine youtube de la ville. 

Un volumineux ordre du jour attend les conseillers : ils seront non seulement appelés à ratifier l’ensemble des délibérations prises par le collège en période de confinement, en raison d’une délégation de pouvoirs spéciaux organisée par circulaire ministérielle, mais aussi à adopter les points non essentiels à la sauvegarde du service public qui s’étaient vu reporter pendant la période, ainsi qu’une nouvelle volée de points. Pour cette séance inédite, pas de questions d’actualité ni d’interpellations. Chaque élu représentant une tendance politique ou un groupe aura un temps de parole de 10 minutes pour s’exprimer sur le covid. La fourniture des masques aux citoyens devrait logiquement s’inviter dans les débats. Ca promet !