Charleroi

Comme chaque année, c'est toute une région qui est derrière son club.


On pourrait croire que ce samedi est un jour de grand match à la vue des dizaines de personnes qui se pressaient devant les grilles du sporting.

Mais il n'en est rien, aujourd'hui c'est le fan day ! Toutes les équipes du club de football sont sur le terrain pour accueillir et saluer les supporters venus en masse.

Que l'on soit en famille ou entre amis, cette journée est très importante pour le club de division 1. Même avec le départ Felice Mazzu parti pour Genk, le public est fidèle au poste.

"Pour le Sporting, ce jour est le point de départ de la saison puisque nous jouons la semaine prochaine. Nous jouons contre La Gantoise pour le premier match à domicile. Le Fan Day c'est vraiment l'occasion de remercier nos supporters de tous les efforts consentis à tous les niveaux et de l'ambiance qu'ils amènent lors des matches. C'est aussi l'occasion pour toutes les personnes qui travaillent au Sporting de se mobiliser et d'essayer d'être à la hauteur des supporters. C'est un rendez-vous incontournable que nous ne pouvons pas rater", explique Walter Chardon responsable marketing.

Le jour du fan day est aussi particulier car on peut y voir circuler en toute décontraction les dirigeants du club dont Mehdi Bayat.

"Au sporting de Charleroi personne ne se prend la tête et tout le monde est là pour faire en sorte que tout se passe bien et que nous passions une belle journée. Aujourd'hui pas de chichis ni de protocole, on est en famille avant tout," poursuit Walter Chardon.

Quant à l’appréhension d'une nouvelle saison avec un nouveau staff, les supporters restent derrière leur équipe. Même si Felice Mazzu n'est plus là, il conserve un capital sympathie énorme : "Le staff a changé mais pour l'équipe nous devons trouver la stabilité et démonter que cette stabilité est là pour durer. Le nouveau staff vient de débarquer, on va faire en sorte que les choix qui ont été fait sont les bons et que comme à l'habitude il faudra compter sur Charleroi. Il ne faut pas perdre de vue que les dernières saisons on a terminé 3 fois en Playoff 1 et 2 fois on a gagné les Playoff 2. Même si le foot rien n'est jamais fait nous voulons monter que nous sommes présents sur et en dehors du terrain."

Outre les stands des sponsors avec des activités amusantes et des distributions de gadgets, il est possible de passer par la boutique pour se procurer les nouveaux maillots mais il est également possible de visiter les installations et applaudir les joueurs et le staff technique.

Une autre attention des dirigeants carolo est la mise en avant de l'école du Soleil Levant. Cette institution pour jeunes souffrant de handicaps mentaux est l'invité d'honneur et est même devenu l'un des petits chouchous de la Fondation Sporting. "Nous sommes une école pour les 13-21 ans à destination d'élèves différents. La plupart de nos élèves ont soit des déficiences mentales légères soit des troubles du comportement. Nous avons eu la chance de rencontrer la Fondation qui nous aide depuis quelques mois. Nous en profitons également pour monter au grand public ce que nous faisons," explique le directeur Philippe Rossignon.