Après avoir été reportée à plusieurs reprises, la foire du livre organisée par les Editions du Basson a enfin pu se dérouler dans le cadre tout particulier du Passage de la Bourse. Pour l'événement appelé avec humour "Sauvez huit livres" Etienne Van Den Dooren et son équipe ont convié une dizaine de maisons d'édition et des auteurs pour des séances de dédicaces.

Comme pour toute activité rassemblant au même endroit plusieurs personnes, il n'était pas possible d'échapper à la désinfection des mains et au port du masque. Malgré ces mesures, auteurs et lecteurs ont pu se retrouver et partager leurs expériences de ces derniers mois ou chacun a manqué à l'autre. "Nous sommes heureux de constater que le public a répondu présent. Tous sont contents de se retrouver y compris les éditeurs entre eux car longtemps privés de foires du livre", explique le responsable Etienne Van Den Dooren.

Avec un secteur culturel en reprise, le directeur ne peut que souligner l'importance de la culture dans la vie quotidienne. "Pour aller travailler il n'y a pas de soucis. Mais pour se rencontrer et faire des activités culturelles, ça on ne peut pas ! En suivant un protocole de sécurité il n'y a pas plus de risques. De tels événements font du bien au moral... et plus le moral est bon moins on est malade !"

La joie de se retrouver contraste avec la période difficile dont sort gentiment la maison d'édition carolo. "Pendant 3 mois, nous n'avons rien vendu, les gens étaient inquiets et restaient chez eux. Au fil du temps les librairies ont rouvert mais malgré cela il faut savoir que les gens sont aussi impactés financièrement et donc achètent moins."

Philosophe et optimiste, Etienne Van Den Dooren croit en la poursuite de la reprise et, même si aucune nouvelle foire du livre n'est prévue, le responsable et son équipe travaillent déjà sur un prochain ouvrage traitant de Charleroi vu par des citoyens...