La saison estivale est donc lancée. Dès ce samedi 26 juin, les amateurs de trempette et les nageurs confirmés pourront se rendre à nouveau à la piscine en plein air de Marcinelle.

Les habitués pourront se rendre compte des nombreux changements dans le bâtiment. "Nous avons voulu rendre un coup de neuf tout en respectant le travail de Depelsenaire, l'architecte qui a pensé le site il y a 60 ans," explique Mathieu Lombard architecte chez Capsule à Charleroi.

Dès l'entrée, les visiteurs découvriront le bâtiment comme il était à l'origine. Fini les ajouts et autres bricolages. L'escalier monumental avecses murs en béton conduit aux vestiaires complètement rénovés. Un sol antidérapant de couleur jaune recouvre toute la surface de l'étage des vestiaires des dames et des hommes. Le parcours se fait maintenant sans revenir sur ses pas. On entre d'un côté et on ressort de l'autre. De tout nouveau casiers sont à disposition du public.

© NGOM
© NGOM
© NGOM

Avant d'arriver au bord de la piscine, il faut passer par les douches entièrement rénovées également. L'ensemble des bétons et l'étanchéité des sols ont été refaits.

© NGOM

Le site de baignade carolo est aussi maintenant accessible aux personnes à mobilité réduite grâce à un ascenseur.

© NGOM

De son côté, AntoineTanzilli, directeur de la Régie communale autonome se félicite de cette ouverture permettant aux carolos de se poser tranquillement au bord de l'eau dans un complexe entièrement rénové. "Le chantier a été réalisé en un temps record. Il a commencé en novembre 2020. Nous prévoyions d'ouvrir le 1er juillet mais grâce au travail des entreprises toutes issues de Charleroi, nous sommes en mesure d'ouvrir ce samedi."

Les travaux ont coûté 1,8 million d'euros à la charge de la RCA.

Cet été, les personnes désirant piquer un plongeon dans la région pourront se rendre à la piscine de Marcinelle, à l'Hélios, à la piscine de Fleurus ou encore aux lacs de l'Eau d'Heure. Les carrières sont bien évidemment interdites à la baignade.