Commencées le 18 novembre dernier, et se tenant à un rythme d'un arrêt de travail par semaine, les grèves tournantes dans l'administration carolo n'ont pas "magiquement" arrêté après la nouvelle année. La grogne sociale continue.

Ce mardi, les travailleurs feront grève dans les guichets d'accueil et au service des étrangers. "Suite à la décision de l'assemblée générale des délégués, le front commun confirme l'appel à la grève de 24 heures, le 5 janvier 2021", dit le front commun syndical (socialistes, chrétiens, libéraux).

Pour rappel, ces grèves tournantes ont été décidées pour faire entendre les revendications des travailleurs des différents services de la ville de Charleroi, qui "souffrent tous", d'après les syndicats. Les griefs reprochés à l'administration datent d'avant la crise sanitaire.