Toutes les listes se présentant aux élections communales ont été déposées.

Dans 20 jours, les citoyens iront au bureau de vote le plus proche pour aller voter. Les listes communales et provinciales sont définitives. Chaque chef de file a bouclé et déposé sa liste. La campagne est lancée pour chaque candidat de Wallonie.

Sur les 22 communes de notre région, 105 listes ont été déposées. On décompte alors 2.183 candidats aux élections communales tous partis confondus. Charleroi est la plus grande ville, les citoyens auront le choix entre 12 listes : MR, Ecolo, PS, PTB, La Droite, Défi, PP, Agir, CA, NWA-NATION, Oxygène et C+. 446 candidats carolos se présentent pour avoir la possibilité de participer au changement de la ville. Et pourtant, seulement 51 candidats seront élus pour prendre place au sein du conseil.

Dans la région de Charleroi, comme en Wallonie, on constate que les listes CDH ont disparu. La plupart ont changé de nom pour devenir une liste citoyenne ouverte à tous. Il n’en reste alors que quatre dans notre région : Pont-à-Celles, Lobbes, Gerpinnes et Courcelles. Quant au parti Défi, c’est le contraire. Défi a décidé de se lancer dans un maximum de communes afin de gagner en visibilité. La plupart des listes sont incomplètes, certaines avec seulement deux ou trois candidats, mais dans d’autres, Défi est bel et bien présent. Au final, il y aura dix listes dans la région, donc presque la moitié des communes.

Dans quelques communes , le combat sera frontal comme à Merbes-le-Château où seulement deux listes se présentent, MR contre PS. À Chimay, il y aura trois listes, mais le combat se passe surtout entre Bouge et CLE. De même qu’à Gerpinnes, trois listes se présentent. Demain n’a que cinq candidats sur la liste, c’est la liste Horizons qui se bat pour éjecter le CDH de la majorité. Et puis, il y a des communes comme Ham-sur-Heure où toutes les caméras sont fixées vers un seul parti : le MR. Les conflits au sein du groupe entre deux meneurs de groupe font énormément parlé, on en oublie presque les autres listes électorales.

La campagne est officiellement lancée dans toutes les communes, les listes se battent l’une contre l’autre pour atteindre la majorité. Nous pourrons découvrir les résultats le 14 octobre.