Le bureau, l'organe de suivi journalier des travaux de la Conférence des bourgmestres, est renouvelé. Voici les représentants qui le composent.


Charleroi Métropole, c'est ce concept qui rassemble 29 communes et près de 600.000 habitants du "grand Charleroi". Pour faire court, l'objectif des communes adhérentes est de se mettre ensemble pour développer des projets communs et équilibrer au mieux le grand territoire (de Seneffe à Viroinval) afin d'attirer des habitants, des emplois et des touristes. Ce concept est né d'une Conférence des bourgmestres, c'est-à-dire des représentants politiques qui ont décidé d'adhérer à l'idée.

Et cette Conférence des bourgmestre devait désigner un "bureau" (l'organe de suivi journalier). C'est chose faite. Ce vendredi 5 juillet, 11 des 12 représentants politiques ont été désignés par les bourgmestres du territoire : un membre effectif, un membre suppléant et un représentant provincial pour chacune des "quatre grandes familles politiques représentées dans les exécutifs communaux" (sic.), soit le PS, le MR, le CDH et Ecolo.

Ces nouveaux membres du Bureau ont défini trois chantiers prioritaires:

  1. Développer la "ceinture alimentaire" pour une alimentation saine et locale à l'échelle de Charleroi Métropole
  2. Couvrir l'ensemble du territoire par une centrale de mobilité
  3. Poursuivre les actions de communication autour du nouveau concept "Charleroi Métropole" et l'image qu'ils veulent renvoyer de la région


Pour le PS, ce sont les bourgmestres de Thuin et de Merbes-le-Château (Paul Furlan et Philippe Lejeune). Un représentant socialiste pour la Province doit encore être choisi.

Pour le MR, ce sont les bourgmestres de Courcelles et de Montigny-le-Tilleul, Caroline Taquin et Marie-Hélène Knoops, et Laurence Roulin-Durieux (échevine à Ham-sur-Heure-Nalinnes) pour la Province.

Chez Ecolo, c'est l'échevin des verts à Charleroi, Xavier Desgain, et le député wallon Christophe Clersy, de Courcelles, qui ont été sélectionnés. Luc Parmentier, conseiller provincial et ex-conseiller communal de Charleroi, représentera la Province pour les écologistes.

Au CDH enfin, c'est le bourgmestre de Beaumont, Bruno Lambert, et celui de Sivry-Rance, Jean-François Gatelier, qui montent à la barre, alors que David Lavaux, conseiller provincial et bourgmestre d'Erquelinnes, représentera la Province pour les humanistes.

A noter que Christian Laurent, chef de cabinet de Paul Magnette, prend le secrétariat du bureau, que Paul Furlan reste président (en attendant un nouveau vote à la prochaine réunion du bureau) et que tous ces mandats sont exercés à titre gratuit.