Au printemps dernier, la Ville de Charleroi avait déposé sa candidature avec l'Université Ouverte afin d’adhérer au Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO. « Nous avons appris cette semaine que notre candidature était retenue et nous intégrons le réseau en même temps que 54 autres villes de 27 pays, notamment Alger, Téhéran (Iran), Bethléem (Palestine), Bonn (Allemagne), Lucca (Italie),… », explique l’échevine de l’Enseignement Julie Patte.

Désormais, ce sont 230 villes de 64 pays qui forment ce réseau dont l’objectif consiste à soutenir et à promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie. « Ces villes exemplifient de façon remarquable la manière dont l'apprentissage tout au long de la vie peut devenir une réalité au niveau local. Elles ont prouvé que des politiques et des pratiques efficaces en la matière permettent d’étayer le développement de villes inclusives, résilientes et durables » salue le directeur de l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie, David Atchoarena.

Pour Julie Patte, « cette adhésion n’est pas une récompense mais bien une validation par l’UNESCO de l’ambition et de la stratégie de Charleroi de devenir une ville apprenante à travers tous les acteurs de la société civile. Cette fantastique reconnaissance repose sur de nombreux projets déjà initiés : gratuité scolaire et extrascolaire, Université des enfants, CampusUCharleroi, Cité des Métiers, E6K, Université Ouverte (l’incubateur de formation continue), Salon Charleroi Ville apprenante, catalogue de l’enseignement supérieur à Charleroi, politique intergénérationnelle, intégration des élèves de l’enseignement spécialisé, dynamisation du temps-libre dans les quartiers, etc ».

Le Réseau a aussi pu prendre connaissance de plusieurs actions en cours d’élaboration comme le pass-culture pour les écoles, l’intégration dans l’enseignement communal de la découverte de la nature, de la mobilité douce, de la sensibilisation aux comportements durables, promotion de l’école du dehors … 

Le taux de diplomation dans l’enseignement supérieur et universitaire à Charleroi est l’un des plus bas du royaume. Ce n’est pas une fatalité et tous les opérateurs sont au fait de cet enjeu crucial. Plusieurs initiatives permettent déjà d’inverser la tendance, mais ce sera un travail de longue haleine. « Notre volonté est de donner à chacun la possibilité d’épanouir l’ensemble de ses capacités. Notre Ville ne se relèvera que si tous y trouvent leur place et s’y investissent. Charleroi est convaincue que l’éducation constitue LE levier grâce auquel on peut agir sur l’émancipation, le bien-être, la cohésion sociale et la qualité de vie » conclut l’échevine de l’Enseignement.

Cette adhésion n’implique aucune cotisation ni dépense pour la Ville de Charleroi.