Les panneaux défraîchis et parfois illisibles fixés sur les façades des écoles, c’est ce que la ville de Charleroi ne veut plus voir dans son réseau.

Avant le début de la pandémie, le collège avait entrepris à l’initiative de sa Première échevine de l’Enseignement Julie Patte un renouvellement complet de la signalétique scolaire, dépareillée et vétuste. Il avait été décidé d’uniformiser l’identité visuelle des 110 implantations de l’entité, une opération interrompue par l’arrivée du covid.

Où en est-on ?

Dans le dernier bulletin des questions écrites du conseil communal, l’échevine indique au conseiller C+ Tanguy Luambua que l’opération vient de reprendre : la pose de panneaux présentant le même contenu, respectant la même charte graphique de police de caractères et de couleurs, a redémarré dans les écoles de la ville, depuis le fondamental jusqu’à l’artistique en passant par le secondaire et la promotion sociale.

Un marché public d’acquisition et d’installation avait été lancé en 2018. Tout a été livré en deux phases à partir de 2019. Après le début de la crise, la priorité avait été donnée aux réparations et à la sécurisation des locaux. Locaux qu’il a fallu adapter au respect des consignes sanitaires.

Le reste dans les semaines et mois à venir

Le remplacement des enseignes vient de redémarrer avec l’école de Bosquetville à la ville basse. Les signalétiques qui n’ont pas encore été remplacées le seront dans les semaines et mois à venir.

D.A.