Dans le coffre du véhicule volé, les enquêteurs ont découvert le butin émanant d'un ou plusieurs cambriolages.

Une course-poursuite s'est engagée dans la nuit de jeudi à vendredi entre la police locale de Charleroi et une voiture volée. Bloqués, les fuyards de 18 et 14 ans ont foncé sur un policier. Les forces de l'ordre ont ouvert le feu, crevant les pneus du véhicule et blessant très légèrement le passager mineur. Ce dernier s'en sort avec des points de suture. Une patrouille de la police locale de Charleroi a pris en chasse une voiture volée dans la nuit de jeudi à vendredi. Finalement bloqué par deux véhicules de police, le fuyard a redémarré en fonçant sur un inspecteur, mettant sa vie en danger. Les forces de l'ordre ont alors ouvert le feu, à deux reprises au moins, en direction de la voiture. L'un des projectiles a atteint un pneu et immobilisé le véhicule. L'autre a traversé la carrosserie et un siège pour atteindre au dos le passager, âgé de 14 ans. Ce dernier n'a été que très légèrement blessé par le projectile, ralenti par les différentes couches qu'il a traversées. Quelques points de suture lui ont été apposés en milieu hospitalier.

Le parquet de Charleroi est descendu sur les lieux et a mis l'affaire à l'instruction: d'une part, pour les tirs décochés par les policiers, ce qui est une procédure systématique. Et d'autre part, pour les vols et la rébellion armée à l'encontre du conducteur de 18 ans. On ignore si des mesures ont été prises à l'encontre du mineur, ainsi que son degré de participation aux larcins.