L'évolution de l'état de santé de l'enfant n'a pu être observé par l'équipe médicale.

Une petite fille de 4 ans est décédée d'une appendicite deux jours et demi après une visite aux urgences de l'hôpital Marie Curie de Lodelinsart (Charleroi) où les médecins avaient diagnostiqué une gastroentérite, peut-on lire dans le quotidien Sudpresse.

Une instruction a été ouverte à la suite de la plainte déposée par les parents, a confirmé jeudi le parquet de Charleroi. Le 4 mars dernier, une petite fille de 4 ans est décédée d'une appendicite, deux jours et demi après avoir été diagnostiquée comme souffrant d'une gastroentérite par l'hôpital Marie Curie de Lodelinsart. Souffrant de maux de ventre, l'enfant avait été examiné par le médecin de famille qui avait conclu à une gastroentérite. La situation s'aggravant, les parents l'avaient emmené aux urgences de l'hôpital Marie Curie qui a confirmé ce diagnostic et renvoyé l'enfant à la maison. Elle est décédée deux jours et demi plus tard de ce qui serait finalement une appendicite.

Les parents de la victime ont déposé plainte devant la justice carolorégienne qui a ouvert une instruction pour homicide involontaire par défaut de prévoyance et de précaution.

Une autopsie a été réalisée mais le parquet de Charleroi n'a pas désiré commenter les résultats à ce stade de l'instruction.

Interrogée par Sudpresse, la direction du service pédiatrie de l'hôpital rappelle que l'enfant a été examiné par un pédiatre expérimenté et que ce dernier n'a plus été revu après la première visite. Un diagnostic ne constitue qu'une probabilité et non une certitude, sans examens complémentaires. L'évolution de l'état de santé de l'enfant n'a pu être observé par l'équipe médicale, précise encore la direction.