Charleroi

La cellule cyclo travaille d'arrache pied pour imposer le vélo au quotidien.


Au lendemain d’une victoire belge à Paris Roubaix et d’un nouveau record de l’heure sur piste et à la veille de recevoir le Tour de France, le vélo carolo affiche un dynamisme renouant avec ses succès d’antan.

Même si Charleroi possède l’un des deux seuls vélodromes de Wallonie avec Rochefort, un constat s’impose : il sert très peu au quotidien. Si l’espace n’est que rarement utilisé, la section cyclo de Charleroi n’est pas en reste d’activités destinées au public de tous âges.

En collaboration avec les organisateurs de jogging, la section vélo accompagne les coureurs sur les différentes courses de la région comme la Carolorida et les 10 miles. “Nous sommes très présents dans les écoles. Dans chaque classe de primaire il y a au moins un ou deux enfants qui ne savent pas faire de vélo. Nous encadrons les élèves pour avoir le meilleur comportement possible. Nous sommes également heureux de voir que le renouveau de la ville prend en compte les aménagements nécessaires pour la sécurité des cyclistes”, explique Valérie Dropsy, chef de service administrative sport events du département des sports. “Nous espérons prochainement bénéficier à nouveau du circuit sécurité routière actuellement indisponible pour cause de travaux. Notre vélodrome sera aussi le cadre d’un autre circuit à destination des élèves de Charleroi. Au milieu de l’anneau sera tracé le circuit.”

Même s’ils ne sont que 5 à travailler à la cellule cyclo de la ville les projets ne manquent pas et la fête populaire du passage du Tour donnera un nouvel élan à la ville.

Si la ville n’organise plus actuellement de grandes courses c’est en partie à cause du manque de moyens logistiques pour la mise en place d’un balisage efficace et sécuritaire. Pour ce faire, il est important de mobiliser de nombreuses forces de l’ordre.



La petite reine: au centre du sport et du bien-être

Arrivé en décembre dernier, le nouvel échevin des sports Karim Chaïbaï reconnaît qu’il ne s’est pas encore posé pour apprécier le travail des différents clubs cyclo de la région toutefois son expérience de sportif souligne les efforts qui sont réalisés pour placer le vélo dans le quotidien des carolos tant sur le plan sportif que du côté du bien-être. “Nous devons nous souvenir que le carolo Pino Cerami a aussi gagné Paris Roubaix tout comme Philippe Gilbert. C’est central dans notre projet de Ville d’encourager la pratique du vélo pour se déplacer et désengorger le centre-ville. Nous soutenons depuis quelques années le “Circuit de Wallonie-Ville de Charleroi” qui est une course qui vient de passer en division 1. En somme, nous aurons des équipes WorldTour le 30 mai prochain à Charleroi.”