A Châtelet, le conseil communal de ce lundi risque d'être un peu plus animé que d'ordinaire. La raison ? La demande du chef de file du MR local, Daniel Soudant, d'un peu plus de transparence. En effet, certains points portés à l'ordre du jour n'ont pu être correctement analysés par l'opposition. "Pour ce qui concerne la vente des parts de Brutélé des communes, un dossier nous a été transmis mais celui-ci ne comporte aucune annexe. Même si le projet est acceptable, le fait de ne pas donner l'ensemble des documents disponibles est un manque de confiance, même si c'est confidentiel, vis-à-vis de l'organe qui doit contrôler ce que fait le collège. Sur le fond je n'ai pas problème c'est une bonne démarche mais sur la forme ce n'est pas trop ça. C'est souvent dans les annexes que l'on trouve les informations importantes." Autre point qui ne manquera pas de susciter le débat, lors de la commission des finances qui s'est déroulée la semaine dernière, un "power point" pour expliquer la vente a été présenté. Celui-ci ne serait pas la vue de la ville mais un document venant directement du téléopérateur. "Ne pas dire que le document de présentation provient de Brutélé et le présenter en faisait croire qu'il a été réalisé à l'initiative de la majorité n'est pas très honnête intellectuellement. " 

Parmi les 22 points mis à l'ordre du jour, il y a également la présentation des motions concernant la taxe kilométrique en région bruxelloise et la suppression des gares. Ce dernier point est d'autant plus intéressant que la gare de Châtelet est directement concernée par la suppression de son guichet. Parallèlement à cela, on apprend la volonté de la majorité PS d'acquérir les bâtiments bientôt inoccupés pour l'euro symbolique. Une offre d'achat avait déjà été proposée et déclinée en 2015. Daniel Soudant s'interroge sur les motivations qui ont poussé la commune à revenir sur leur décision quelque 6 années plus tard. La semaine dernière nous évoquions dans nos pages le devenir de la gare et les projets éventuels pouvant être intéressants pour la ville de Châtelet et sa région. A ce moment, le porte parole de la ville nous déclarait qu'aucun projet n'était en cours et que la ville n'était pas intéressée par bâtiment.

Bref, il va y avoir du sport au conseil communal de ce lundi se déroulant au complexe sportif de Châtelineau.