Charleroi

L'événement mis en place par les commerçants est salué par les habitants.


Châtelet est le lieu de toutes les réjouissances ce week-end, avec la Fête des places, l'événement veut redonner vie à un centre-ville trop souvent qualifié de "mort". La grande fête de ce week-end démontre qu'avec une dynamique positive, les choses peuvent prendre forme afin de créer une véritable fête populaire. Le samedi a été consacré à des démonstrations de danses, des attractions, des concerts et des DJ's.

Les places de Châtelet et du centre-ville ont été prises d'assaut par les châtelettains pour la plupart heureux de découvrir leur ville animée. Tous ont joué le jeu rendant le sourire à des commerçants se sentant parfois oubliés par les autorités locales.

De la Place du Perron à la place St Roch, il n'y avait pas un lieu sans animations. Au vu du succès, il est à espérer que cette fête sera réitérée pour devenir un rendez-vous annuel et prendre encore plus d'importance dans la région.

Même si le soleil et les sourires étaient au rendez-vous ce samedi, il est à regretter la prise à partie du responsable de la communication de la ville. Sur les réseaux sociaux, il raconte sa mésaventure mais ne s'y attarde pas soulignant les bons moments à retenir et le travail d'organisation des acteurs locaux.

Ce dimanche, la fête se poursuit avec une brocante/vide dressing et toujours la possibilité de venir se balader dans les rues où un certain Magritte a trouvé l'inspiration pour éblouir le monde de sa créativité et ainsi enrichir le mouvement des surréalistes. C'est aussi dans ce centre-ville que l'identité de la Wallonie a été symbolisée par Paulus avec son célèbre coq.