Quelques jours après son installation, la statue de René Magritte placée sur le rond-point Saint-Roch a été vandalisée.

Deux jours après sa mise en place, le lampadaire en métal situé à côté de Magritte avait déjà été touché. Des voleurs de métaux auraient ainsi tenté de le décrocher. Dans la nuit de samedi à dimanche, des gredins ont atteint leur objectif. Au petit matin, René Magritte s’est retrouvé dépourvu de son lampadaire.

Les citoyens grondent même si, quelques heures après son inauguration, certains avaient déjà émis des doutes quant à la durée de vie du monument. La Ville préfère calmer le jeu, en précisant qu’il ne s’agissait que d’un lampadaire temporaire et que le véritable lampadaire sera installé par ORES dans les prochains jours.

M.Co.