Face à trop d'incertitudes, la commune souhaite maximiser ses chances d'avoir des masques au plus vite.

Bien que plusieurs communes ont décidé de demander le soutien de Charleroi Métropole pour se fournir en masques, Châtelet a décidé de lancer, dès ce 28 avril un marché public afin de se procurer les 75.000 masques souhaités pour la population.

Les autorités communales ne souhaitent pas se désolidariser du groupe mais s'assurent de la sorte une nouvelle option. "En lançant le marché aujourd'hui nous espérons gagner du temps mais sans aucune certitudes nous savons très bien que la demande est énorme. Nous devons toutefois envisager toute les pistes afin de fournir dans les plus brefs délais les masques conseillés à la population. Nous désirons que les choses soient claires. Il nous paraît fort compliqué d'avoir des masques pour tout le monde pour le 4 mai et même pour le 11 mai alors nous ne devons plus perdre de temps", nous confie-t-ton du côté de l'hôtel de ville.

Par là, la commune tient à prendre ses propres responsabilités tout en reconnaissant que tout ne s'est pas passé au mieux jusque là. "Nous ne cherchons pas d'excuse, nous savons qu'il aurait peut-être été possible de faire cela plus tôt mais jusque là nous suivions toutes les recommandations du Conseil National de Sécurité. Nous ne voulons pas créer de polémiques car l'heure est à l'action et non à la recherche d'éventuels coupables. Pour rester en règles nous devons respecter certaines procédures comme l'appel d'offre. Nous espérons avoir des réponses très prochainement."

La ville lance aussi un appel aux couturières afin de soutenir leur action : "afin de coordonner ces différents acteurs, nous les invitons à se signaler sur l’adresse mail communications@chatelet.be en mentionnant toutes informations utiles. Un serveur discord sera mis à leur disposition pour fortement faciliter les échanges et répondre aux besoins. De nombreux masques ont déjà pu être distribués par leur intermédiaire et il parait évident que de nombreux citoyens ont actuellement besoin de trouver une solution pour répondre à l’obligation du port du masque dans les transports en commun.Nous vous invitons à mentionner en commentaire les couturiers locaux dont vous avez connaissance afin qu'ils puissent répondre à cet appel. Objectif : coordonner, identifier les besoins, entraider, gérer un excès de commande... Le succès et le développement de cette initiative dépendra de la réponse à cet appel."