De semaine en semaine, le dossier des guichets de gares vouées à la fermeture avance. Lors du conseil communal du 22 février, le vote d'une motion contre la fermeture des guichets a été l'occasion pour le bourgmestre Daniel Vanderlick (PS) de revenir sur l'avenir de la gare de Châtelet. 

Alors qu'il y a quelques jours, il n'était plus question de faire une offre pour en devenir propriétaire, ce lundi soir, le bourgmestre a annoncé la volonté de la ville d'acquérir le bâtiment mais à certaines conditions. "Nous n'avons pas besoin d'un bâtiment supplémentaire mais il faut reconnaître qu'il se trouve dans un endroit stratégique de la ville. Le 16 mars prochain , j'ai une réunion avec les responsables d'Infrabel. Il est clair que nous n'allons pas reprendre le bâtiment à n'importe quelles conditions. Nous allons examiner cela de près. Même si nous ne sommes qu'au début de la réflexion nous avons déjà imaginé quelques projets d'occupation dont nous vous ferons part à l'issue de la réunion du 16 mars."

Dans le camp de l'opposition, on se félicite de la ville non seulement au niveau de l'adoption de la motion mais également sur le fait que la gare réaffectée à d'autres activités pourrait prendre une place importante dans l'avenir de la commune. A ce titre, l'Ecolo Luc Bogaert a fait part au bourgmestre de son souhait de travailler ensemble pour un projet d'avenir plus fort. Il a été suivi par les autres partis présents au centre sportif faisant office de salle du conseil.