Il étalait les excréments de son beau-fils sur son visage : 18 mois de prison avec sursis. Il a obtenu un sursis de 5 ans pour la moitié de sa peine de prison.


Jean-François n’est pas le genre de beau-père et de compagnon tant désiré. Il rencontre Jenny en 2003. Les deux personnes vivent ensemble du côté de Chimay et se sépare en juin 2017. Durant cinq années, Jean-François a fait vivre un véritable enfer à plusieurs de ses beaux-enfants. 

Tout débute avec Alicia (prénom d’emprunt). La jeune fille est revenue sur son calvaire lors de la précédente audience. Elle a trouvé refuge chez ses beaux-parents après avoir subi une énième scène de violence par son beau-père. Alicia revient un peu plus tôt que prévu de son voyage scolaire. À cause de cet imprévu, Jean-François s’emporte sur sa belle-fille et la jette dehors… « Heureusement que j’ai pu compter sur mes beaux-parents, car sans eux je n’aurais pas eu la même vie », expliquait-elle au tribunal, émue.

Celui qui a vécu le pire dans cette famille, c’est le jeune Nicolas (prénom d’emprunt). Jean-François s’en est pris à cœur joie, humiliant à plusieurs reprises son beau-fils. Le beau-père n’a pas hésité à étaler les excréments de Nicolas sur son visage pour le sanctionner de son incontinence. En voyage au Portugal, le quadragénaire a également uriné sur le petit. 

Et quand il épargne les enfants, il s’en prend à sa compagne Jenny. Le 18 juin 2017, il la frappe et le couple éclate.

Jean-François était également soupçonné d’avoir privé de nourriture Jeanne (prénom d’emprunt). Mais le tribunal l’a acquitté, faute de preuves. 

Il a été condamné à 18 mois de prison, avec un sursis de 5 ans pour la moitié de la peine. La mère des enfants écope de 8 mois de prison avec un sursis de 5 ans pour non-assistance à personne en danger.