Le 7 juin 2019, Claudy avait frappé sur sa compagne à plusieurs reprises. La dispute du couple avait commencé dans la voiture. Elle a été amenée à l’hôpital où elle a été recousue au visage. Elle souffre également de stress post-traumatique.

Ce n’est pas la première fois que Claudy se retrouve face à un juge. Il a un lourd passé judiciaire. En 2019, il a été condamné pour des faits similaire par le tribunal correctionnel de Mons.

Ce mercredi, au tribunal correctionnel de Charleroi, le procureur du roi a requis un an d’emprisonnement mais il ne s’opposera pas à un sursis si le prévenu le sollicite. Le jugement est prévu le 19 mai.