Dans le cadre d’un projet Interreg sur la mobilité et les déplacements multimodaux, Charleroi Métropole recherche une centaine de volontaires.

Charleroi Métropole est à la recherche de 100 citoyens acceptant de participer à une campagne de collecte de données en matière de mobilité et de qualité de l’air et d’installer chez eux un capteur "dispositif de comptage de flux de déplacement multimodal" (Telraam). Charleroi Métropole a obtenu les financements pour acquérir et installer 100 capteurs dans le cadre d’un projet Interreg, qui mobilise donc plusieurs régions frontalières dans des pays européens voisins. Ce dernier concerne 11 communes de la région de Charleroi et de la Botte du Hainaut, pour son volet inscrit en Belgique.

Autrement dit, les 100 citoyens qui seront finalement recrutés à l’issue de ce processus préparatoire devront obligatoirement provenir de ces 11 communes, citées plus loin. Les capteurs fonctionnent sur la base de caméras à fixer aux fenêtres des habitations. Les informations de comptage qu’elles recueillent au sujet de tous les types de déplacements (camions, voitures, vélos, piétons) sont transmises via le réseau sans fil à une banque centrale de données. Rassemblées, elles permettront d’objectiver le ressenti des citoyens quant au trafic et à la pollution qu’ils subissent au quotidien.

Charleroi Métropole a dès lors demandé aux communes participantes de pointer, en amont, les axes où des mesures de comptage seront intéressantes à réaliser. Elle espère donc pouvoir avant tout recruter des citoyens habitant le long de ceux-ci. Les citoyens volontaires devront impérativement s’inscrire en remplissant un formulaire de candidature sur la plateforme Telraam, à l’adresse.

Les 11 communes concernées sont Momignies, Chimay, Sivry-Rance, Beaumont, Erquelinnes, Merbes-le-Château, Lobbes, Thuin, Fontaine-l’Evêque, Montigny-le-Tilleul et Charleroi.