Alex et Coco sont amis depuis la maternelle. Les deux jeunes sont inséparables et leurs situations personnelles se ressemblent étrangement. En décembre 2018, Coco connaît une période plus compliquée dans sa jeunesse avec son père, victime d’ennuis de santé. Son ami Alex, lui, vient d’être mis à la porte du domicile familial par sa mère et crèche à gauche et à droite chez des amis sans le moindre revenu.

Pour Alex et Coco, la seule solution pour obtenir de l’argent facile est de commettre un braquage. Les braqueurs amateurs, inconnus de la justice, se lancent le 8 décembre 2018 et choisissent, « sur un coup de tête » d’après leurs dires, d’attaquer la boulangerie Schamp à la rue des Francs à Marcinelle. Alex est armé d’un couteau de cuisine.

Il est 14h, Thérésa voit les deux jeunes entrer dans sa boulangerie. Elle ne s’en doute pas, mais les copains ne sont pas là pour emporter une tarte ou des pains au chocolat. Ce qu’ils veulent, c’est le contenu de la caisse. Tétanisée et effrayée lorsqu’elle voit Alex dégainer son couteau, la boulangère se réfugie à l’arrière de la boutique et s’enferme dans le cagibi… Les deux suspects prennent la fuite, poursuivis en vain par un témoin.

Ce lundi, face à la juge Jadin, Alex et Coco sont en aveux des faits. Selon eux, ils ont eu une idée de con et regrettent amèrement ce qu’il s’est passé. « J’ai fait ça sur un coup de tête. L’argent n'était pas pour aller m’amuser ou quoi », explique Coco avant de voir son ami admettre qu’ils sont immédiatement partis dès qu’ils ont vu la panique dans les yeux de Thérésa.

Les deux jeunes risquent une trace dans leurs casiers judiciaires vierges jusqu’à présent, ce qui pourrait compromettre la future recherche d’un emploi. Une peine de 2 ans de prison est requise contre les deux comparses. Toutefois, la substitute Dutrifoy tient compte du casier judiciaire vierge des deux jeunes en leur proposant un sursis ou une peine de travail.

Jugement pour le 2 novembre.