Le conseiller communal Maxime Felon (PS) s'en est inquiété dans le dernier bulletin des questions écrites: si la ville de Charleroi bourdonne d'activités et d'événements dans ses centres-villes, "force est de constater qu'il n'est pas facile pour une personne à mobilité réduite d'y accéder. Y a toudi ene sacwé à Châlèrwè." Il pointe, par exemple, les centres cultures et salles de fêtes qui disposent de peu (voire pas du tout) de places de stationnement PMR. "Et quand un événement se situe en voiries, très souvent il n'y a pas de stationnement prévu pour eux. Il me paraît opportun de changer la donne. Ne serait-il pas également judicieux d'augmenter provisoirement le nombre de places PMR lors d'événements de grande ampleur en centre-ville?"

Pour l'échevine des Fêtes, Babette Jandrain (PS), une attention particulière est "toujours portée à l'accessibilité". "Lors des Big Five par exemple, tout est mis en place pour permettre à tout un chacun de profiter des activités. Une zone est réservée au PMR aux abords du rondeau final afin d’être au plus proche des Gilles et du brûlage du Corbeau. Le Village de Noël lui prévoit un parcours accessible aux PMR, que ce soit dans le chalet principal, sur la terrasse ou sur le Village en tant que tel."

Mais il est toujours possible de faire mieux, souligne tout de même l'élue. Le conseil consultatif de la Personne Handicapée a mis sur pied un groupe de travail "Event", rapporte-t-elle. Il analyse l'accessibilité des petits et grands événements carolos. "Il s’agit de réfléchir et proposer une série de mesures concrètes (rampes amovibles, flyers plus lisibles, etc.) qui facilitent la mobilité, le transport, le stationnement, la communication ou encore l’accueil des personnes porteuses de handicap." Ce groupe a stoppé ses réflexions au plus fort de la crise Covid et n'a repris le travail qu'à l'été 2021.

Babette Jandrain souligne qu'enfin, la création de place PMR lors d'événements est déjà de mise pour "certains opérateurs". Elle ajoute que le nombre d'emplacements PMR au centre-ville a déjà doublé (triplé à certains endroits) suite à un travail entre le conseil consultatif et la RCA (qui gère les stationnements en voirie, NdlR). "Cette démarche sera évaluée afin d'être adaptée le cas échéant." Y'a plus qu'à.