Si Ayrton a écopé de cette première peine de prison le 21 octobre dernier, c'est pour des faits de coups et blessures qu'Ayrton a commis entre 2015 et 2019 et pour une scène de destruction de mobilier le 14 décembre 2019 à l'encontre de sa compagne de l'époque.

Le 14 décembre 2019, le jeune homme de 26 ans a poussé la victime lors d'une dispute après une sortie au marché de Noël d'Anderlues. Seule et unique scène de violence durant la relation, d'après le prévenu. Ce dernier a également cassé la porte du four, un téléviseur et la vitre d'une porte claquée fortement.

Opposition et mesure de faveur

Pour Me Panis, l'avocat d'Ayrton, il s'agissait là d'un incident dans un parcours judiciaire jusqu'à présent irréprochable. Une suspension simple du prononcé était sollicitée, au lieu des 6 mois de prison prononcés en octobre dernier. Le parquet ne s'était pas opposé à une suspension probatoire du prononcé. Finalement, le tribunal correctionnel a octroyé la mesure de faveur sans condition.