Accro aux parties en ligne avec ses amis, Domenico était poursuivi pour une scène de coups et blessures volontaires sur Coralie, son ex-compagne et la mère de sa petite fille. Le 1er mars dernier, au domicile conjugal de Mont-sur-Marchienne, Domenico était plongé en pleine partie devant sa console de jeux. Coralie, elle, s’occupait de leur fille et préparait le repas. Une fois le moment venu de passer à table, la mère de famille demandait à son chéri de lâcher sa manette. Mais ce dernier refusait de mettre prématurément fin à sa partie.

"Elle est venue vers moi pour prendre la console. On a eu une petite dispute parce que je me suis mis devant. Elle a insisté et je l’ai repoussée", expliquait Domenico. Au moment des faits, Domenico était pourtant dans une période d’épreuve après avoir obtenu une suspension simple du prononcé le 20 novembre 2018 pour des faits sur Coralie…

Vu l’état de récidive, le substitut Lafosse avait requis une peine de 6 mois de prison sans s’opposer à un sursis simple. La PlayStation 4 avait provoqué la fin de la relation entre Domenico et Coralie. Ce mercredi, Domenico a obtenu un sursis probatoire de 3 ans avec sa condamnation à 6 mois de prison.