Les riverains, commerçants et clients de la rue du Calvaire à Gilly ont connu, ce jeudi, une fin de journée assez mouvementée. Plusieurs équipes de la police locale de Charleroi se sont rapidement rendues sur les lieux pour ce qui semblait être au départ, une scène de tirs dans un café.

Ce vendredi, le parquet de Charleroi a récolté plusieurs témoignages pour faire la lumière sur les événements qui ont secoué le quartier, obligeant la police à bloquer la circulation ce jeudi durant plusieurs minutes sur la rue du Calvaire. Une altercation entre deux personnes en situation illégale a eu lieu. Un des protagonistes a dégainé une arme. "Le tireur a, selon les témoins, tiré à une reprise en direction de la victime attablée à la terrasse d’un café avec une autre personne." L’auteur du tir s’est ensuite dirigé vers un taxi pour prendre la fuite.

Le tireur tabassé par sa victime

Mais le taxi a été rapidement suivi par le véhicule de la victime et de son ami. L’un des deux hommes a profité du feu rouge situé à proximité des lieux pour se venger. "Il est descendu de son véhicule pour sortir l’agresseur du taxi. Ensuite, ce dernier a été victime d’un véritable passage à tabac, lui provoquant plusieurs lésions", précise Sandrine Vairon, procureur de division de Charleroi.

La victime finalement devenue elle aussi agresseur a tenté de prendre la fuite, en récupérant l’arme tombée au sol. Mais l’individu a été interpellé par une patrouille de la police. La personne qui l’accompagnait, elle, est parvenue à s’évaporer dans la nature. "À l’heure actuelle, elle n’a pas été identifiée et reste inconnue."

Le tireur et la victime ont été tous les deux privés de liberté. L’auteur du tir, qui a reçu plusieurs coups, a passé la nuit en milieu hospitalier. "Mais ses jours ne semblent pas être en danger."

Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine du conflit.